Créer un site internet

Abraham Bosse

  Les gravures d’Abraham Bosse reflètent en détail les mœurs, costumes et occupations de toutes les classes de la société sous le règne de Louis XIII et de Louis XIV. Cérémonies, usages et aspects de Paris sont décrits fidèlement. On peut citer (entre autres) Le Mariage à la campagne, L’Infirmerie de l‘hôpital de la Charité, La Galerie du Palais, Le Bal, Les Cris de Paris, etc.

   Son œuvre a donc une valeur documentaire irremplaçable mais également une portée édifiante : Bosse est protestant et ses personnages représentent souvent des paraboles bibliques actualisées avec une grande précision (Les Vierges sages, Les Vierges folles) ou des sujets traités comme des allégories morales (Les Saisons, Les Sens).

   Mais il ne reste pas indifférent aux événements de son temps, soutient l’édit somptuaire de 1633 dans Le Courtisan et La Dame suivant l’édit, et représente le roi et son frère Gaston d’Orléans dans Les Forces de la France.

   Il illustre l’Astrée et grave des planches pour le poète Saint-Amant.

La Bénédiction de la table (Abraham Bosse)

   Sa femme lui donne dix enfants, et il mène la vie bourgeoise et tranquille d’un huguenot, figurée dans La Bénédiction de la table (ci-dessus).

   Ayant collaboré avec Callot, il publie en 1645 un Traité des manières de graver et, en 1649, ses Sentiments sur la distinction des diverses manières de peinture, dessin et gravure et des originaux d’avec leurs copies, dédiés aux peintres de l’Académie royale, à laquelle il adhère en 1651, donnant des cours de perspective. Il reste trop attaché aux règles de la perspective linéaire, d’où querelles et démêlés violents avec l’Académie qui l’exclut en 1661 ; Le Brun fait fermer son école particulière.

Exposition Bosse à la BNF ici

Sources : Dictionnaire du Grand Siècle, François Bluche, Fayard, nouvelle édition 2005, Article de Paulette Choné.

Remarques

Le Salon des dames (Abraham Bosse)

Etude du tableau :

* On peut observer les objets de la vie quotidienne (décor, meubles, costumes, etc.) et se demander quelle impression se dégage de cette scène de genre.

* Qu'est-ce que ce tabkeau nous apprend sur les salons féminins du temps ?

* Bosse se voulait moraliste : comment carcatériser le regard qu'il porte ici sur cette assemblée de femmes ?

* * *

Date de dernière mise à jour : 18/01/2020