« Connaître sert beaucoup pour inventer. » (Mme de Staël)

Héroïnes littéraires

La femme éternelle   Dans ce chapitre figurent des silhouettes féminines, qui peuplent avant tout les scènes de théâtre, genre premier en ce siècle classique, mais également le roman - bien qu'il n'ait pas encore acquis ses lettres de noblesse, hormis La Princesses de Clèves - et ses héroïnes oubliées, ainsi que certains types littéraires  qui hantent les ouvrages des uns et des autres : la femme ou plutôt la Femme est un thème éternel. N'est-ce point Goethe qui parlait de « l'éternel féminin » ?

* * *