Créer un site internet

Les différents types de dialogue

   Dans son ouvrage Les textes : types et prototypes (Colin, 2009, 2e édition), le linguiste Jean-Michel Adam se réfère à Marmontel et à ses Éléments de littérature (1787) et écrit :

   « Ce dernier consacre un article au « Dialogue poétique » et distingue quatre formes de « scènes ». Dans un premier type de dialogue, « les interlocuteurs s’abandonnent aux mouvements de leur âme, sans autre motif que de l’épancher ; ces scènes-là ne conviennent qu’à la violence de la passion ; dans tout autre cas elles doivent être bannies du théâtre, comme froides et superflues ». Dans le second, « les interlocuteurs ont un dessein commun qu’ils concertent ensemble, ou des secrets intéressants qu’ils se communiquent ». Dans le troisième, « l’un des interlocuteurs a un projet ou des sentiments qu’il veut inspirer à l’autre [...]. Comme l’un des personnages n’y est que passif, le dialogue ne saurait être ni rapide, ni varié ». Dans le dernier, « les interlocuteurs ont des vues, des sentiments, ou des passions qui se combattent, et c’est la forme la plus favorable au théâtre. [...]

   Les catégories proposées par Marmontel [...] montrent bien que les dialogues obéissent à des régularités. Cependant, en raison de l’hétérogénéité des critères utilisés, elles sont trop imprécises et gagneraient à être revues à la lumière de schémas d’interaction didactique, dialectique et polémique... »  

_ _ _ Fin de citation

* * *                              

×