Apprentissage lecture

Le Quadrille des enfants   Le Quadrille des enfants (1748) est une méthode de lecture mise au point par Vallange et formalisée par l’abbé Berthaud, composée d’un livre et de deux boîtes de fiches. Des dessins de la vie quotidienne et objets usuels correspondent aux 160 sons fondamentaux de la langue indispensables pour lire (bas, lit, nez, os, fleur, etc.). L’enfant doit nommer l’objet puis enregistrer l’ensemble des caractères du mot correspondant, inscrits sur les fiches ; la prononciation suit (sans jamais épeler), les groupes de lettres formant a priori des unités non dissociables. Les caractères, rapidement mémorisés sans secours iconographique, remplaceront alors les figures : l’enfant sait lire, à savoir décoder ou traduire phonétiquement des signes abstraits en une représentation immédiate qui implique simultanément les mots et le sens dans ce qu’on nomme le langage. Marivaux et Crébillon pensaient le plus grand bien de cette méthode globale qu’un grammairien, Daubanton, adapta au début du siècle suivant à l’apprentissage de l’écriture.      

Sources : Le Nouveau nouveau magasin d’écriture (Hubert Haddad, Zulma, 2007)

* * *  

Ajouter un commentaire