Condorcet et l’enseignement

   L’originalité majeure de Condorcet reste sa réflexion sur l’instruction du peuple. Il présente en effet, le 20 avril 1792, devant l’Assemblée législative, un projet de loi relatif à l’instruction publique, gratuite, laïque (mais non obligatoire). Celles-ci est exigée autant par l’égalité des droits que reconnaît la Constitution de 1789 que par le progrès des Lumières. Un peuple ignorant est une proie facile pour les tyrans. Il peut ainsi apparaître comme un précurseur de l’école républicaine instituée cent ans plus tard par Jules Ferry.   

Lire le projet de loi de Condorcet

* * *