Créer un site internet

Les Contemporaines (Restif de la Bretonne)

   Un bien long titre, comme on les aimait à l'époque, que ces Contemporaines, ou Aventures des plus jolies femmes de l'Age présent (Restif de la Bretonne).  

   Ces nouvelles (commencées en 1780) évoquent des centaines de femmes, liées entre elles ou à l’auteur lui-même. Elles appartiennent à tous les milieux : duchesses, filles de joie et classes moyennes. On rencontre des charcutières, des libraires, des marchandes des boulevards avec leur éventaire, des ouvrières dans leur atelier.

   Restif décrit des événements, leur langage, leur genre de vie, leurs ressources, leurs habitudes, leurs relations, leurs espérances, ceci pour chaque condition sociale.   

   En tout, plus de 200 métiers féminins (sans considérations techniques). Récits rapides et mouvementés, intrigues sommaires et commentaires moraux.

   Véritable enquête sociologique qu’il poursuit dans Les Françaises (1786), Les Parisiennes (1787), Le Palais-Royal (1790), Les Provinciales (1796).

   Son originalité : s’intéresser à des personnages dédaignés jusque-là par les romanciers français (moins par les anglais), en somme le précurseur de Balzac et Zola, toutes proportions gardées.   

* * *