La Nouvelle Héloïse, reflet de la vie de Rousseau ?

Sophie d'Houdetot⇔   Comme chacun sait, il est bien périlleux de se livrer à un parallèle entre la composition d’un roman et la vie de son auteur. Mais pourquoi ne pas le tenter ?

   Le 9 avril 1756, Rousseau trouve la retraite à laquelle il aspire à l’Ermitage, chez Mme d’Épinay. Il porte en lui les rêves de son impossible amour pour Sophie d’Houdetot et écrit les deux premières parties de La Nouvelle Héloïse, qu’il confie à Diderot début 1757. Mais il a déjà en tête, semble-t-il, certains épisodes des dernières parties, par exemple la promenade sur le lac : « Vos gens se sont-ils noyés ? » lui écrit un ami le 23 novembre 1756.

   En janvier 1757, Mme d’Houdetot lui rend visite à l’Ermitage. Page d’amour bien décevante dans la vie de Rousseau… qui se termine en juillet. Amitié, coquetterie et équivoque : Mme d’Houdetot n’a d’yeux que pour Saint-Lambert.

   Le roman prend alors la tournure qu’il revêt dans les parties suivantes : images de la fidélité conjugale, d’une amitié qui se résigne à ne pas être de l’amour. Ce dessein s’accentue dans les cinquième et sixième parties : une vie selon la nature et selon la raison se déroule sous les yeux du lecteur. Le critique Lanson parle d’« un rêve de volupté redressé en instruction morale. » Si l‘on en croit une lettre de Rousseau à Mme d’Houdetot du 18 février 1758, ces deux parties ne seront composées que plus tard.

   L’ouvrage est sans cesse remanié jusqu’à sa première publication en 1761. L’édition de 1763 apporte d’importantes corrections formelles. Dans les diverses versions du manuscrit, on note, de la main de Rousseau, « trop de participes en ant » et, sur un brouillon d’une lettre de Saint-Preux : « Plus simplement, sans exclamation, et finir par les idées de la mort » ou bien, au bas d’une lettre de Julie : « Je ne la relis jamais sans plaisir. »

* * *

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×