Misogynie

Un pêle-mêle de citations misogynes sur les femmes

« Les femmes qui veulent faire des hommes ne sont que des singes. » (Joseph de Maistre)

« Les femmes n’ont fait aucun chef-d’œuvre dans aucun genre. » (Ibidem)

« En France, ce qu’il y a de plus rare après une femme honnête, c’est une femme généreuse. » (Mme de Girardin ! )

« Les femmes n’ont aucun goût pour l’émancipation. » (Rémy de Gourmont)

« Ne sommes-nous pas menacés, à l’heure qu’il est, d’une invasion de bachelières parlant mathématiques, physique, philosophie, anatomie ? O Molière, lève-toi. » (Le père Mestre)

« Les femmes n’ont rien inventé, pas même leur quenouille. » (Proudhon)

« L’humanité ne doit aux femmes aucune idée morale, politique, philosophique ; elle a marché dans la science sans leur coopération. » (Ibidem

« Cette pauvre petite âme, qui ne peut ni rivaliser avec son compagnon, ni le suivre. » (Ibidem)

« Une femme qui pense ? Fi donc ! Autant vaut un homme qui se met du rouge. » (Lessing)

« N’est-ce pas le comble du ridicule que d’avoir été prendre, pour en faire l’emblème de l’intelligence, la figure d’une femme ? (Minerve) » (Saint Justin l’Apologiste)

« La femme la plus supérieure atteint rarement à la capacité d’un homme médiocre. » (Lamennais)

« L’émancipation de la femme par la femme est une des joyeusetés le plus hilarantes qui soient nées sous le soleil. » (Dumas fils)

« Une femme qui s’occupe d’autre chose que de chiffons et de libertinage, cela ne se voit pas. » (Musset)

« Quand je les vois attachées à la rhétorique, à la judiciaire, à la logique et autres drogueries, j’entre en crainte. » (Montaigne).

« La plus utile et la plus honorable science à une femme, c’est la science du ménage. » (ibidem)

« Donner à une femme du raisonnement, des idées, de l’esprit, c’est mettre un couteau dans les mains d’un enfant. » (Taine)

« Pour les recherches laborieuses, pour la solidité du raisonnement, pour la force et la profondeur, il ne faut que des hommes. » (Fontenelle)

« La femme n’a ni le sentiment ni l’intelligence de la musique : ce n’est chez elle que pure singerie. » (Schopenhauer)

« La femme est un animal inepte et ridicule. » (Erasme)

« Il faut abandonner les spéculations abstraites à l’esprit solide et laborieux des hommes. Ainsi, les femmes n’apprendront jamais la géométrie. » (Kant) 

« Même si le charmant Fontenelle voulait leur réserver une place parmi les planètes, les femmes feraient mieux de laisser tomber les tourbillons de Descartes sans s’en inquiéter. Et même si elles n’ont rien retenu de ce qu’Algarotti a écrit pour elles sur la théorie de Newton, l’attraction de leurs charmes n’en souffrira pas. » (ibidem)

« Une femme ne doit jamais se gouverner à sa guise. » (Loi de Manou)

« Les femmes ne peuvent avoir de génie. » (George Sand)

« Elle flotte, elle hésite, en un mot : elle est femme. » (Racine)

« Il en est des femmes ainsi que des billets de loterie : sur mille, à peine en trouve-t-on un de bon. » (Nolant de Fatouville). 

« Ce dont elles sont le moins susceptibles, c’est l’attachement. » (Chamfort)

« La tête d’une femme est come la girouette. » (Molière)

« O femme, ton nom est fragilité. » (Shakespeare)

« J’ai toujours été étonné qu’on laisse les femmes entrer dans les églises : quelle conversation peuvent-elles avoir avec Dieu ? » (Baudelaire)

« L’esprit de la plupart des femmes sert plus à fortifier leur folie que leur raison. » (La Rochefoucauld).

« Je souffrirais plus volontiers une femme qui a de la barbe qu’une femme qui fait la savante. » (Guez de Balzac)

    « Quand on écrit des femmes, il faut tremper sa plume dans l’arc-en-ciel et jeter sur sa ligne la poussière des ailes du papillon. » (Diderot)

« Il n’est aucun de nous qui ne préfèrera, pour passer sa vie avec elle, une servante à un femme savante. » (Stendhal). Voir Diderot et sa femme ancienne lingère, Rousseau et Thérèse, Goethe et sa fleuriste.

Au 19e siècle un ennemi acharné de l’instruction féminine, publia un projet défendant aux femmes d’apprendre à lire. Il prête à rire : « La raison n’approuve pas les femmes qui suivent les cours de chimie ; les femmes qui ne savent pas lire sont celles qui font la meilleurs soupe… La raison ne veut pas que les femmes apprennent à lire dans les astres ; qu’elles comptent les œufs de la basse-cour, plutôt que les étoiles du firmament ... »

* * *    

Date de dernière mise à jour : 08/03/2022