Créer un site internet

Sujets de dissertation 2e -1e

Argumentation

  • Pour argumenter, est-il préférable d’illustrer son point de vue à travers une histoire ou de présenter directement ses arguments ?
  • Les genres de la fable et du conte philosophique vous semblent-ils efficace pour argumenter ?
  • Le genre de la fable vous paraît-il adapté pour parler de la question de l’Homme ?

Poésie

  • « Fuir : là-bas fuir », écrit Stéphane Mallarmé dans « Brise marine ». Pour être poète, suffit-il de se laisser emporter par son imagination et de fuir vers des mondes inconnus ?
  • Vous vous demanderez si la poésie nous éloigne du réel ou nous fait mieux percevoir la réalité.
  • Pensez-vous que le poète a une mission sociale d’éclaireur, de témoin engagé ou qu’il doit s’éloigner du monde ?
  • Attendez-vous que la poésie soit nécessairement musicale ?
  • La poésie est-elle surtout destinée à l’expression des sentiments ?
  • Touché par la lecture de poèmes, vous écrivez un article pour le journal de votre lycée, dans lequel vous expliquez avec enthousiasme à vos camarades ce qu’est pour vous la poésie. Vous rédigerez cet article sans le signer.
  • Un éditeur, dans une préface à un recueil d’apologues, veut convaincre les lecteurs adultes que ces textes ne sont pas réservés aux enfants mais qu’ils sont écrits pour tout. Vous rédigerez cette préface.
  • Composez le dialogue entre deux jeunes qui ont une conception différente de la poésie : l’un est partisan de la poésie d’idées, l’autre exige de la poésie qu’elle redonne aux mots et aux objets le pouvoir de le surprendre.
  • A la manière de Francis Ponge (Le Parti pris des choses), choisissez un objet du quotidien et écrivez un texte court qui donne à cet objet une dimension poétique.

Roman

  • Pensez-vous que le roman doive ouvrit les yeux du lecteur sur la vie ou bien au contraire lui permettre d’échapper à la réalité ?
  • André Breton écrit : « Et les descriptions ! Rien n’est comparable au néant de celles-ci ! » (Manifeste du surréalisme). Les descriptions dans un roman vous paraissent-elles vaines et inutiles ?
  • Selon vous, quelles qualités doit présenter un bon début de roman ?
  • Qu’est-ce qui caractérise un héros de roman ?
  • Le but d’une dernière page de roman est-il uniquement de donner un dénouement à l’histoire ?
  • Dans L’Homme révolté, Camus écrit : « Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Leur univers n’est ni plus beau ni plus édifiant que le nôtre. Mais eux, du moins, courent jusqu’au bout de leur destin et il n’est même jamais de si bouleversants héros que ceux qui vont jusqu’à l’extrémité de leur passion, Julien Sorel ou le prince de Clèves. C’est ici que nous perdons leur mesure, car ils finissent alors ce que nous n’achevons jamais. » Discutez cette conception du héros de roman.  
  • En fonction de l’idée que vous vous faites d’un bon début de roman, écrivez à votre tour la première page d’un roman que vous souhaitez faire publier. Vous envoyez ce début à un directeur de magazine littéraire, accompagné d’une lettre dans laquelle vous essayez de la convaincre de la qualité de ce début pour qu’il le publie.
  • Rédigez, à l’intention d’un écrivain contemporain que vous nommerez, une lettre pour lui dire votre admiration pour une de ses œuvres que vous venez de lire.

Théâtre

  • Comment le théâtre permet-il une représentation du pouvoir et dans quel but ? 
  • Quel est l’importance du conflit au théâtre ?
  • Selon vous, pourquoi va-t-on au théâtre ?
  • Pensez-vous comme Eugène Ionesco que le théâtre est « le lieu de la plus grande liberté, de l’imagination la plus folle » ?
  • Vous vous demanderez de quelles ressources spécifiques dispose le théâtre pour représenter les conflits, les débats et les affrontements qui peuvent exister dans les rapports humains.
  • Après avoir réfléchi aux diverses formes que peut prendre le monologue, vous vous interrogerez sur ses fonctions dans une œuvre théâtrale. Vous appuierez votre réflexion sur les pièces de théâtre que vous connaissez.
  • Un personnage vient exposer aux spectateurs l’essentiel de l’intrigue de la pièce qu’ils vont voir jouer et leur en présenter les personnages. Ecrivez ce monologue. Il pourra s’agir d’une pièce réellement écrite ou d’une pièce dont vous aurez imaginé l’action et les personnages.
  • Un dramaturge, dans la préface d’une de ses pièces, soutient que c’est la tragédie et non la comédie qui est le plus efficace pour traiter des questions humaines fondamentales. Ecrivez cette préface.

Et, pour terminer : « Entre la poésie, le théâtre et le roman, quel est votre genre littéraire préféré et pourquoi ? Appuyez-vous sur vos lectures de l’année. »

Sources : Français, Méthodes et pratiques, 2e et 1e toutes séries, Hatier, 2011. Un ouvrage que je recommande vivement.

* * *